La balise de Gadji n’est plus.
Vous aviez peut être remarqué qu’elle ne fonctionnait plus depuis un moment.
Charles a eu la gentillesse de faire la grimpette jusqu’au sommet.
Il a pu constater que la balise avait été vandalisée.
Le mat a été brisé en deux, le panneau solaire, l’anémomètre, la girouette et le boitier électronique ont disparu.
La preuve, encore une fois, que la bêtise n’a aucune limite.