Blog AVLNC

Association de Vol Libre de Nouvelle Calédonie

Author: xav (page 2 of 5)

AVLNC 2015

Voilà c’est encore fait, presque à notre insu : 2015 est là avec ses rêves et ses espoirs. Pour nous volants c’est peut-être un petit vol bien mérité ou un instant volé, une petite tranche de vie où nous oublions pour un temps la gravité.

Ces vols sont autant de concentrés de vie avec leur décollage-naissance, ces moments où l’on monte et où l’on descend, et puis l’attéro pour compléter le cercle. Autant de phases intenses pendant lesquelles l’appréciation de l’instant présent et la sérénité sont les clés de notre passion. Bien sûr la préparation est importante, et à la fin de la journée cette capacité d’appréciation reste avec nous – plus que les paramètres du vol.

Je vous souhaite cette année beaucoup de ces moments forts qui nous reconnectent si bien avec nous-mêmes, avec ce et ceux qui comptent dans la vie.

En 2014 c’était les 35 ans de l’AVLNC, une belle tranche de vie. Saluons Philippe Berton, un des membres fondateurs toujours présent et dévoué à la présidence de la Ligue. Saluons aussi tous les jeunes (ou moins jeunes), ces nouveaux (ou pas trop anciens) qui font le renouveau de notre club. Et souhaitons à l’AVLNC beaucoup de bonnes choses pour les prochaines 35 années.

Alors reprenons une tranche à votre santé tout au long de l’année !

Xavier

PS : n’oublions pas nos licences-assurance 2015

Installation

DSC_0008
Un arc-en-ciel a été installé devant le Ouen Toro. Il est visible assez (qui a dit trop ?) régulièrement à coté de la nouvelle manche à air. Il est toutefois déconseillé par la Direction de l’Aviation Civile d’utiliser l’arc-en-ciel comme balise de contournement.

Précision importante…

…attention les yeux !

Kiwi Flights

Comme toutes les bonnes choses qui se font attendre, voici la vid officielle du Trip NZ, montée par Antoine lui-même ! Un grand merci Antoine, ramène-nous la « Part II » bientôt et bon voyage avec Fred 🙂

Kiwi Flights from Xavier Girin on Vimeo.

Nouveau record de France !

De très beaux vols réalisés le 3 mai en plaine, dont celui de Luc Armand avec 369km, voir sa trace et son récit ici.

Luc améliore le record de Franck Arnaud, également au départ de Jeufosse, un site de seulement 110m de dénivelé au bord de la Seine. Franck a volé 331km le 3 mai, améliorant son ancien record de 328km mais pas suffisamment ! Il visait un axe un peu différent, essayant de jongler avec les espaces aériens et la limite naturelle qui est… l’océan. Franck était venu voler en Nouvelle Calédonie il y a quelque temps, on pourra aussi inviter Luc à l’occasion 🙂

Chapeau les champions, le créneau météo ayant été bien détecté c’était presque toute l’équipe de France qui s’était déplacée. Pour l’ambiance au déco voici une petite vidéo:

Les Top guns à Jeufosse – Record de distance 370km from Antoine Doumenc on Vimeo.

Edit : pour mesurer le coté exceptionnel de la journée voici la carte des meilleurs vols au départ de Jeufosse ce 3 mai (!)
Jeufosse 2014 traces hd1[1]

Quelques bons moments au Ouen Toro

Fête du travail propice à la détente !

Eric a changé d’arc-en-ciel
1 1 Eric a changé d'arc-en-ciel

Antoine Assure
1 2 Antoine assure

Gilles et Laurent se concentre avant l’accouplement
2 Gilles et Laurent se concentre avant l'accouplement

Formation Bi… Plan
3 Formation bi... plan

Arc-en-ciel & Petit Nuage : Rainbow Freestyle & Little Cloud
4 Arc-en-ciel et Petit nuage - Rainbow Freestyle et Little Cloud

C’est si bon quand c’est doux
5 C'est bon quand c'est doux

La photo intruse : Dizailes au Dzumac lundi dernier… c’était la fête du travail aussi ??
6 La photo intruse - Dizailes au Dzum lundi

Crédit photos : Colette

Week-end cool à Gadji

On n’a pas trouvé trop de chocolat à Gadji, par contre ça a pas mal volé au long du w-e de Pâques avec une dizaine de bi sympa, des petits treuillés cool à l’attéro et des beaux vols, certains jusqu’à la nuit ! Heureusement que Fred et son père ont fait quelques images pour les souvenirs merci 🙂 peut-être les passagers des bi auront qq photos souvenirs.
Un petit clip des déco vers midi lundi, à partir de 9h c’était volable et moins alimenté (dimanche ca a volé toute la journée, grandes voiles puis petites puis regrandes ;-))

Et pour le prochain concours photo Fred a quelques longueurs d’avance avec celle-là, il a saisi le bon moment !!
DCIM100GOPRO

HISTOIRE DE KIWIS

Histoire de dire oui à Bruno et Cathy, Colette et moi sommes partis au pays des Kiwis. Dans une bagnole pleine comme un œuf (de kiwi) nous avons entassé 6 ailes et plein d’espoir de vols : caresses de dunes, volcans, eaux chaudes et autres promesses nous ont guidés à travers l’île du nord.

C’est d’abord au Ouen Toro local d’Auckland que nous avons au premier jour fait respirer nos ailes à North Head (1), puis le lendemain direction Muriwai (2) pour des petites dunes sympa où nos caissons ont ramassé leurs premières pelletées de sable chaud. Au J3 c’était les grandes dunes de Waiuku (3) et ses larges plages de sable noir qui nous ont séduites. Cap vers les montagnes des Paeroas (4) à J4 avec des bains chauds sauvages et étoilés jusque tard dans la nuit, bercés par les chants maoris. Après pluie et shopping à Rotorua on était à Raglan (5) à J6 avec des paysages somptueux. Ensuite un détour pas trop touristique à Hamilton au J7 pour un retour à Muriwai au J8 et se gaver un peu plus de sable. Sans oublier un bon BBQ préparé par les amis Vincent et Cathy et une étape relaxante : « Only Fools & Horses », un gîte que l’on n’oublie pas. Au J9 c’est avec Vincent et Cathy que l’on décolle à Kamo (6) … du jardin de Vincent ! Dans la foulée nos guides nous emmènent à Ocean Beach (7) où le soaring en côte Est mélange herbe verte, roches noires et sable blanc, c’est bien beau tout ça. Un marin échoué de plus nous a rejoints pour ce vol du soir, c’est Guillaume G. Bien lui en a pris car pour J10 nous sommes à la plage de Dargaville, à Baylys’ Beach (8) : encore un conseil avisé de nos guides pour cette Dune grandiose dans des conditions impec. Notre escadrille de 7 ailes sillonnera la côte, encore plus haut et plus loin que dans nos rêves. Retour pour un petit vol à Kamo J11 avant de tracer sur Mangawai Head (9) puis Thames (10) chez Pete dans la Coromandel au J12. C’est au site de Waihi (11) que nous passons J13, et le lendemain grâce aux locaux nous enchainons Waihi, Misery (12) et Chinese Bluff (13), on en prend plein les yeux. Au J15 c’est le classique Mt Manganui (14) à Tauranga pour le concours de finesse sur la plage, suivi de Matata (15) plus au sud. Puis ce sera une tentative aventureuse à Ohope au J16 avant l’arrivée de la queue du cyclone Lusi et le retour sur Auckland. Ouf ! Merci à tous les protagonistes pour cette belle aventure. Une clé USB bien lourde doit flotter en mer de Tasman et devrait bientôt atteindre nos rivages : il devrait y avoir une vidéo de tout ça avant longtemps.

Pour voir quelques photos de ce « teaser », cliquez sur l’album photo Histoire de Kiwis

Doux Mont Dore

Mt Dore pour faire baver les voilierjeurs
Double dédicace d’un mont Dore tout feutré :
* à Guillaume S pour son soutien moral durant les dernières sorties Mont Dore (aïe… pas la tête!)
* à Bruno & Cathy pour nous inspirer avec leurs belles photos… et les faire un peu baver en faisant voler leurs esprits vers des sites pleins de souvenirs… et qu’ils se souviennent des mouillages sympas du coin 🙂

En 2014, cultivons !

Comme disait Voltaire, « il faut cultiver son jardin » : un peu de philosophie de saison pour parler du vol libre. Même si Voltaire ne devait pas beaucoup voler, il avait une sagesse qui s’applique plutôt bien au parapente. En observant les réflexes qui nous sont naturels et ceux qui nous demandent un peu de travail, nous intégrons mieux les gestes qui nous permettent de piloter sereinement.

Par exemple, en traversant une zone turbulente, nous avons le réflexe naturel de regrouper bras et jambes, coudes et mains le long des élévateurs. C’est un « réflexe positif » dans la mesure où rester en position allongée (surtout avec un cocon ou un cale-pied) est plutôt risqué, notre corps ayant plus d’inertie et donc plus de mal à suivre la voile, surtout en lacet (risque de twist). De même avoir les bras regroupés en turbulence diminue le risque de « battre l’air » avec des conséquences négatives sur ce que nous transmettons avec les commandes (communément appelé le sur-pilotage).

Un autre exemple, cette fois de « réflexe négatif », est ce que nous avons tendance à faire quand la voile a un mouvement à cabrer : notre corps veut se redresser comme quand on a un mouvement de bascule arrière sur une chaise. On perd alors le contact sellette avec le dos (ce qui n’est pas souhaitable) et souvent on utilise les bras pour se « rétablir » : en enfonçant les commandes on augmente encore plus l’effet à cabrer.

En vol nous avons la chance d’être dans des situations uniques, avec des sensations tout aussi uniques. On est face à soi-même, quelle belle occasion pour observer, pour apprendre à mieux se connaître.

Bon jardinage, belle année et bons vols !

PS 1 : j’en profite pour remercier toute l’équipe du nouveau bureau, une super équipe pour 2014, à encourager sans modération.

PS 2 : si vous n’avez pas reçu ce message également par mail, ça veut dire que vous n’êtes pas sur la liste de diffusion de l’AVLNC. Si vous souhaitez l’être, envoyer un mail à avlnc2003@yahoo.fr

Retour du Mt Mou  autour des barbules à 1600 - low res

Older posts Newer posts

© 2020 Blog AVLNC

Theme by Anders NorenUp ↑