Blog AVLNC

Association de Vol Libre de Nouvelle Calédonie

Author: Eric (page 1 of 38)

La vrille arboricole

– virage face au relief et dos au vent, le relief se rapproche très vite…
– le pilote enfonce la commande pour tourner + vite,
– il décroche une demi-aile et part en vrille à plat
Conseils secuparapente :
– attendez d’être au dessus du relief pour virer face au relief et/ou prenez + de marge.

Le wing de trop

– les wings sont des manoeuvres exigentes et techniques
Conseils secuparapente :
– si vous n’êtes pas sûrs de votre gestuelle/tempo entraînez vous avec des faibles amplitudes et de la hauteur
– si un stabilo se ferme, arrêtez votre wing! Si vous continuez, il y a toutes les chances que l’autre stabilo ferme plus profondément

La caméra et les suspentes

– suspentes prises dans la caméra, le pilote doit détacher son casque pour se libérer
– ce type d’incident est fréquent, il n’est pas réservé aux pilotes d’accro
Conseils secuparapente:
– le casque est le pire endroit où fixer une caméra, si vous tenez vraiment à la mettre là, assurez vous au moins que la camera se décroche (velcro) si elle se prend dans les suspentes.
– le fait de filmer ajoute des contraintes matérielles et cognitives. Etes-vous sûr que le jeu en vaut la chandelle?

La reculade dans le rouleau

– 0 à 18 sec: le pilote décolle dans du vent trop fort et à mi deco
– 19 sec à 1min30 : immédiatement monté et reculé il n’accélère que timidement (1er barreau) et il tripote inutilement son micro de radio
– 3min22 à fin : surpilotage dans le rouleau, issue finale miraculeuse

Conseils secuparapente :
– avant de décoller prenez du temps pour observer le vent, sa force, sa régularité, les autres voiles…,
– placez vous en bas du déco si vous décidez de décoller dans un vent limite,
– si vous êtes reculé/monté tout va très vite, accélérez à fond pour échapper à la zone ascendante
– si vous êtes déjà haut, envisagez le demi tour vent arrière pour aller vous poser le plus loin possible du rouleau

La perte de frein

– la poignée de frein gauche se détache (à 25sec)…
… le pilote ne trouve pas immédiatement la suspente D
… il semble très occupé à tenter de parler en radio
… pendant ce temps il ne gère pas son cap
Conseils secuparapente:
– contrôlez vos poignées de frein lors de votre pré-vol
– sans poignée de frein un parapente est parfaitement dirigeable aux D et à la sellette,
– simulez régulièrement une perte de commandes en pilotant aux D (ou C), si cela vous arrive un jour vous saurez faire.

Le regard et la trajectoire

– Atterro immense, aérologie semble OK, un seul arbre et pourtant…
Conseils secuparapente :
– En parapente comme en vélo le regard guide et la trajectoire, le meilleur moyen d’heurter les obstacles c’est de les regarder, regardez là ou vous voulez aller, pas les obstacles.

Le surpilotage

– fermeture asymétrique déséquilibrant le pilote qui essaie de se rattraper avec les mains…
… réflexe de terrien nocif car, commandes en main, il surpilote …
… et reste jambes tendues dans son cale-pied ce qui amplifie le lacet et le risque de twist

Conseils secuparapente:
– apprenez à contrer à la sellette en simulant les effets des fermetures asymétriques sous un portique
– au cale-pied ou en cocon, entrainez-vous à replier immédiatement les jambes en cas de mouvements imprévus de votre aile

Championnat de France 2017

Notre champion Xavier, 53ème, a amélioré ses performances par rapport à l’année dernière.
Voir son décollage à la minute 3.54 de la vidéo.
Voir le classement général en cliquant ICI

Balise vandalisée

La balise de Gadji n’est plus.
Vous aviez peut être remarqué qu’elle ne fonctionnait plus depuis un moment.
Charles a eu la gentillesse de faire la grimpette jusqu’au sommet.
Il a pu constater que la balise avait été vandalisée.
Le mat a été brisé en deux, le panneau solaire, l’anémomètre, la girouette et le boitier électronique ont disparu.
La preuve, encore une fois, que la bêtise n’a aucune limite.

Entrainement au lancer de parachute

On dit que les voyages forment la jeunesse mais ils forment aussi la vieillesse.
Moi qui n’avais jusqu’à présent jamais lancé un parachute, j’ai pu enfin tester, très simplement, le bon pliage de mon parachute en le lançant du haut d’une colline à Sopot en Bulgarie.

Pour faire cela sans danger, pas besoin de tyrolienne ou de stage SIV: 5 à 6 élastiques suffisent.
Attacher son parachute au mousqueton de la sellette par 5 ou 6 petits élastiques.
Sous la pression du parachute, ils céderont à l’ouverture.
Voir la vidéo de mes instructeurs bulgares ci-dessous

Avant la journée pliage de parachute, cela vaudrait peut être le coup de tester le lancer de son parachute au dessus de l’atterro de Gadji, sous la surveillance de nos instructeurs du club ?

Older posts

© 2017 Blog AVLNC

Theme by Anders NorenUp ↑