Blog AVLNC

Association de Vol Libre de Nouvelle Calédonie

Month: juin 2016

Règles de priorité

Nous étions jusqu’à 10 voiles en l’air à Bouraké hier dont certains étaient débutants.
C’est pourquoi il est bon de faire un petit rappel des règles de priorité.

Toutes les manœuvres d’évitement et les règles de priorité en parapente sont destinées lorsque les 2 aéronefs évoluent à la même hauteur. Et n’oubliez pas de regarder systématiquement avant d’engager un virage!

D’une manière générale, à même altitude, l’évitement se fait toujours par la droite. Si l’aéronef a le relief à sa droite (ne peut pas tourner), il a la priorité. L’autre doit s’écarter du relief pour laisser passer le premier. Le dépassement dans ce cas est interdit. Voici toutes les règles en détail.

Croisements à la même altitude

– Face à face, même altitude
> évitement par la droite pour chaque aéronef (facile à retenir, comme en voiture)

– Face à face, même altitude mais un aéronef a le relief à sa droite
> l’aéronef (A) qui a le relief à sa droite est prioritaire. L’autre l’évite par la droite.

– Même altitude, trajectoires convergentes
> application de la priorité à droite (comme en voiture). L’autre aéronef (B) effectue une manoeuvre d’évitement par la droite ou la gauche suivant le cas.

– Même altitude, même trajectoire mais un aéronef est plus rapide que l’autre
> L’aéronef le plus rapide dépasse l’autre par la droite.

– Même altitude, même trajectoire, un aéronef (A) est plus rapide que l’autre (B) mais le relief est à droite
> l’aéronef le plus rapide (A) fait demi-tour par la gauche avant de l’avoir rattrapé.

Priorités dans une ascendance

– Un aéronef se trouve dans une ascendance à la même altitude qu’un autre qui s’apprête à y entrer
> l’aéronef entre dans l’ascendance à l’opposé et enroule dans le même sens.

– Un aéronef en dessous dans l’ascendance monte plus vite
> l’aéronef le plus haut lui laisse la priorité en s’écartant

RDV au parking du golf pour…

Qu'est-ce qu'y nous veulent encore_

Nous sommes en train de prévoir les travaux de la piste et du déco du Dzumac.

*

On a : du Bidim, trois pelleteuses, deux bulls, neuf grues, trois feux rouges, un feu vert et quatre bandes d’arrêt d’urgence.

*

Il nous manque : une brouette, des boissons  et pas mal d’huile de coude ! Alors, le 16 et 17 juillet, si vous êtes disponibles et motivés pour participer aux travaux d’entretien du déco, vous êtes plus que les bienvenus ! Et si vous aviez également l’extrême gentillesse, de nous aider le mardi 12 juillet à retirer l’ancien revêtement, nous pataugerions dans un océan d’allégresse et de gratitude béate !

*

Merci de vous faire connaitre par mail si vous en êtes… 🙂

*

Les informations sur les heures de rendez-vous ne sauraient tarder… Pour faciliter les travaux, nous vous demandons de ne pas prévoir de voler sur le site du 12 au 17 juillet.

*

Un grand merci à tous et à bientôt là-haut,

Votre bureau.

Sortie Poe 23/24 juillet 2016

LA date arrive, celle de notre première sortie à POE.

Ce sera le week-end du 23/24 juillet

Au bureau, on a réfléchi longuement, et cette année, on a trouvé un super thème : VOLER !!!

On vole au domaine de Déva et on dort au camping de Poe. Et entre les deux, on fait la fête.

Le camping est gracieusement offert par votre club préféré. Le club se charge aussi de prévoir le plat du samedi soir. On vous demandera juste de nous montrer vos compétences en matière de desserts, et d’y ajouter quelques boissons pour arroser ce bon moment passé ensemble.

Vous pouvez arriver dès le vendredi 22 au soir.

Pour une organisation optimale, nous vous demandons de vous inscrire (avlnc@2003@yahoo.fr) dès que possible, en nous donnant votre effectif (adultes/enfants), ainsi que le jour de votre arrivée et départ si vous le savez déjà.

Nous demanderons une participation de 1000 francs pour les personnes qui vous accompagnent.

Prochainement, plus de détails concernant l’organisation. Pour l’instant, première mission : Inscription !

A bientôt. (Vendredi pour l’apéro ?…)

image

Rendez-vous vendredi 24 juin 2016

Oui, on est lundi, mais la bonne nouvelle, c’est que vendredi, c’est apéro !

Rendez-vous à tous les membres de l’AVLNC pour boire un verre au club vendredi 24 juin à partir de 18h00.

Rencontrons-nous pour parler de nos vols passés, futurs… et même d’autres choses !

On compte sur votre présence. Alors à vendredi !

Votre bureau

image

La traversée du Grand Canyon

Apres deux tentatives infructueuses, ce pilote américain a réussi l’exploit de traverser le Grand Canyon du Colorado.

Le Grand Canyon est une gorge de 450 kilomètres de long, d’une largeur de 1,5 à 30 kilomètres.
C’est le fleuve Colorado qui l’a creusé.
La plateau sud est en moyenne à 2000m d’altitude alors que la plateau nord est en moyenne à 2400m.
Quant au fleuve Colorado, il coule plus bas à une altitude moyenne de 670m.
Poser dans le Canyon est pratiquement impossible et trop dangereux.
C’est pourquoi le pilote a fait le plein à 5500m avant de traverser.

Domaine de Deva

Sortir d’une neutralité spirale

Définition
La voile est en spirale engagée (sup à 6m/s), le pilote n’a pas d’actions sur les commandes (mains au niveau des poulies), la voile peut avoir 3 comportements différents :
– elle est neutre spirale si elle continue sa spirale à la même vitesse (il faut une action du pilote pour sortir)
– elle est stable spirale si elle sort toute seule de la spirale (le test d’homologation accepte 2 tours pour qu’elle sorte seule). L’action pilote n’est pas indispensable mais permet de sortir plus tôt.
– elle est instable spirale si elle reste en spirale avec sa vitesse qui augmente (il faut une action pilote pour sortir).

Comment peut-on se retrouver en neutralité spirale?
En allant chercher un peu, le pilote peut trouver une neutralité spirale même avec des voiles dont le résultat du test d’homologation est « stable spirale ». En atteignant un taux de chute important entre 15 et 20m/s, en jouant avec le transfert de poids et la position de son corps (penché en avant ou penché en arrière).
Suite à une fermeture asymétrique importante (supérieure à 55% de l’envergure), la voile peut partir en autorotation, puis se ré-ouvrir complètement et continuer en neutralité spirale.
Une petite cravate (voile coincée dans le suspentage en extrémité de l’aile) peut provoquer suffisamment de traînée, entraîner une spirale qui devient neutre

Comment sortir d’une aile qui est en neutralité spirale?
Les manœuvres sont très simples techniquement, par contre le contexte les rend très difficiles à être effectuées.
Contexte : vitesse élevée, donc perte de repères sol, le stress, champ de vision rétréci et voile noir (ces 2 phénomènes sont accentués si on a faim, froid et fatigué), jambes douloureuses (afflux de sang), tête très dure à bouger (force centrifuge), proximité du sol entraînant une viscosité mentale ressemblant à de l’abandon, commandes extérieures particulièrement physiques (plus que d’habitude pour la même position :donc on n’ose pas appuyer), très difficile de trouver et d’agir sur la poignée de secours, difficulté d’estimer sa perte de hauteur pendant la spirale.

Le pilote commence par se mettre « bras hauts, c’est-à-dire mains aux poulies, pas d’action sur le bord de fuite.
ENSUITE :
1° dans ce contexte compliqué, il faut tenter de freiner brutalement et momentanément sur la commande extérieure, c’est-à-dire donner un coup de frein au moins sur la moitié du débattement puis relever la main pour rester dans une spirale qui ralentit et dont on pilote la sortie.
OU
2° dans ce même contexte, tenter un freinage symétrique sur la moitié du débattement (poitrine, si mains en dragonne) puis piloter la sortie de la spirale qui s’est ralentie

Jérôme Canaudjerome-canaud-2

© 2017 Blog AVLNC

Theme by Anders NorenUp ↑