Blog AVLNC

Association de Vol Libre de Nouvelle Calédonie

Month: octobre 2015

Balise de secours satellite

Bilan 2014 en NC:
– Vertèbre cassée à l’atterro de la machine à laver
– Secours parachute au Mt Mou
– Secours parachute à Tontouta

Bilan 2015 en NC:
– Vertèbres et jambe cassées au Ouen Toro
– Vertèbres cassées à Boulouparis
– 2 pilotes aspirés dans le nuage et perdus dans la chaine

Le parapente n’est pas un sport dangereux mais un sport à risque.
L’incident ou accident n’arrive pas qu’aux autres.
Etes vous prêt à affronter le pire ?
Si vous faites du cross, équipez vous d’une balise de secours satellite.

Cette balise vous permettra d’envoyer un message spécifique pour rassurer vos proches si vous n’avez eu qu’un simple incident de vol sans conséquence et nous évitera ainsi de vous envoyer un hélicoptère pour rien.
Par contre, elle nous permettra de déclencher les secours rapidement en cas d’accident grave et de faire gagner beaucoup de temps à l’hélicoptère afin de vous localiser immédiatement.

Vous n’êtes pas encore convaincus ?
regardez la vidéo suivante: (histoire vraie)
Le 26 avril 2003, Aron Ralston, jeune homme de vingt-sept ans, se met en route pour une randonnée dans les gorges de l’Utah.
Il est seul, il n’a prévenu personne de son excursion et n’a pas emmené de balise de détresse par satellite. Alpiniste expérimenté, il collectionne les plus beaux sommets de la région. Pourtant, au fin fond d’un canyon reculé, l’impensable survient : au-dessus de lui un rocher se détache et coince son bras contre la paroi rocheuse du canyon. Le voilà pris au piège, menacé de déshydratation et d’hypothermie, en proie à des hallucinations…
Il pense à son ex-petite amie et à sa famille et se demande si les deux filles qu’il a rencontrées dans le canyon juste avant son accident seront les dernières.
Cinq jours plus tard, comprenant que les secours n’arriveront pas, il va devoir prendre la plus grave décision de son existence…

Ceux qui ont le temps peuvent voir le film complet ici

Pour ceux qui n’ont pas le temps de voir le film en entier et qui ont le cœur bien accroché, voir la scène de délivrance ici

Accidentologie FFVL 2015

C’est vraiment pas bon cette année.

Les principales causes d’accidents (80 % de l’accidentologie, hors biplace) sont les
suivantes :
‐ le retard des consignes de la part des moniteurs sur les élèves en « progression »
(essentiellement la phase de freinage à l’atterrissage et la tempo au décollage) ;
‐ pas assez d’anticipation et de préparation de la phase de posé (20 % de
l’accidentologie) ;
‐ les fermetures non gérées en approche (souvent en finale) liées à une aérologie
turbulente (15 % des accidents) ;
‐ la non assimilation de la gestuelle au posé (10 % de l’accidentologie) ;
‐ le dépassement de la voile au décollage (20 % des accidents en école) ;
‐ pilotes qui volent dans des conditions trop fortes pour leur niveau ; problème
d’analyse et manque de renoncement ;
‐ fermetures en vol non gérées ; sur 25 fermetures seulement 2 secours jetés (10 %
de l’accidentologie) ;
‐ la « non maîtrise » des trajectoires en vol près du relief ; pas de marge de sécurité
(10 % des accidents) ;
‐ la maîtrise technique (essentiellement du décollage) par vent soutenu (10% de
l’accidentologie).

Vous pouvez télécharger le rapport complet ICI

Just do it!

GandhiBonjour à tous,

*
Comme vous les savez, cette année, l’équipe du bureau doit se renouveler. C’est la garantie d’un club dynamique et créatif ! Bref, nous avons besoin de connaitre les personnes qui accepteraient de s’impliquer un peu dans la vie du club.

*
Rassurez-vous, la réuninionite aiguë n’est pas de mise. C’est juste l’occasion, pour vous, de mener à bien un projet qui vous tient à cœur ou plus simplement de vous exprimer quelque temps dans la vie associative du club. 😉

*
Alors, Xavier, Manu, Tifenn, Laurent, Henri et Guillaume, remercient déjà tous ceux qui accepteront de faire un bout de chemin au bureau ! 🙂

*
Vous pouvez vous signaler par mail (avlnc2003@yahoo.fr) ou, tout simplement, en en parlant à l’un d’entre nous sur un coin de parking, dans le creux d’une vallée ou au fond d’une benne de pick-up…

*
A vous lire !
Votre bureau.

Chasseurs de nuages

Le testament du Ouen Toro

Choisir sa sellette

La sellette, bien que d’un coût inférieur à celui de la voile, est un élément essentiel de notre équipement. En effet on y passe des heures assis, elle nous transmet des informations, elle peut sauver notre colonne, et bien souvent on la garde plus longtemps qu’une aile.

De plus, le marché des sellettes est bien plus segmenté que celui des parapentes, et il peut être difficile de s’y retrouver.

A l’instar des voiles, on est souvent soumis à des dilemmes et des compromis à faire. Sellette légère ou renforcée ? Couchée ou assise ? Vais-je pouvoir progresser avec cette sellette ? L’airbag est-il mieux que la mousse ?

Nous garderons tout au long de l’article une chose en tête :
Le produit adapté à toutes les pratiques n’existe pas mais toutes les sellettes permettent tous les types de vol.

Les types de protection.

Sellette mousse bag

Sellette String                         Sellette Moussebag                            Sellette Airbag

Nous pouvons trouver trois types de protection, de la plus faible (aucune), à la plus efficace (airbag), en passant par le compromis (mousse).

L’airbag est recommandé pour les personnes les plus fragiles, la mousse est privilégiée par les sportifs et amateurs de freestyle, et les sellettes « string » sont utilisées en vol-rando ou en voyage.

On notera que les très pratiques sellettes réversibles sont pratiquement toutes dotées d’un airbag.

PROTECTION      Avantages et Inconvénients

Airbag: La protection la plus efficace.
Permet un rangement plus compact.
Légèreté
Protection diminuée après le premier impact, dans des arbres par exemple.
Esthétique qui ne plait pas à tout le monde.
Moins d’aérodynamisme.
Usure en cas de chocs répétés.
Protection à 100% après quelques secondes de vol.

Mousse: Sellette plus profilée et compact lors de l’utilisation.
Protection continue durant les chocs répétés et les glissades.
Protection moins efficace.
Encombrement de la sellette dans le sac.
Poids

Aucune: Légèreté de la sellette, et donc du sac.
Plus de mobilité au décollage.
Aérodynamisme.
Impact interdit !

Les styles d’assise.
Autrement dit, là où l’on pose ses fesses. Historiquement et dans la majorité des produits on trouve des planchettes. Il existe également des sellettes à cuissardes, plus légères et agréables au gonflages, ou encore des sellettes hamac ou cocons.

STYLE D’ASSISE    Avantages et Inconvénients

Cuissardes: Gain de poids.
Ressenti de la masse d’air accentué.
Confort, sur les modèles pas trop radicaux.
Liberté de mouvements au gonflage.
Mouvements parfois instabilisants.
Inconfortable après 1 ou 2 h de vol.

Planchette: Stable et robuste.
Protection à l’impact supplémentaire.
Appuis sellette amplifiés.
Précision de pilotage
Lourd en bois.
Fragile et cher en carbone.
Sellette dans les mollets au gonflage.

Hamac (cocon): Gain de poids.
Confort d’une planchette.
Moins de creux d’assise.
Pilotage en incident de vol plus exigent.
Ne convient pas à tous les pilotes au niveau des sensations.

Quelle position adopter selon mon niveau et ma pratique ?

Sellette assise                Sellette semi-couché         Sellette couchée

Il est vivement recommandé d’augmenter l’inclinaison de la sellette en fonction de son niveau, ou plutôt, il n’est pas recommandé à un débutant de trop s’incliner. Il est évidemment réducteur de résumer le parapente à 6 styles de vol, mais la plupart des pilotes peuvent s’y retrouver.

TYPE DE PRATIQUE
Vols balistiques, (<30min): Sellette assise classique

Mini voiles, speed riding, vol rando: Sellette légère, réversible, ou à cuissardes

Vols sur site de 1/2h, 1h: Sellette assise ou semi-inclinée

Petits cross, vols de durée: Sellette assise à couchée

Voltige, freestyle: Sellette assise

Cross, compétition: Sellette semi-inclinée à couchée

Evidemment, on peut faire du cross avec une sellette d’école ou de l’acro avec une sellette à cuissardes… ce n’est juste pas le plus adapté.

POSITION Avantages et Inconvénients

Assis: Passage assis-debout facile.
Bonne visibilité devant soi.
Facilité à gérer les incidents de vol
Perte d’aérodynamisme
Utilisation cale-pieds coupant la circulation après 1h.

Semi-inclinée: Confort en vol prolongé
Pilotage au cale-pieds agréable.
Polyvalence: cross, petits vols.
Passage assis-debout moins rapide
Vol assis inconfortable.
Visibilité devant soi réduite.

Couché/cocon: Confort en vol prolongé
Aérodynamisme
Usage acélérateur plus facile
Passage couché-debout difficile.
Vol assis impossible.
Faible protection dorsale sur la plupart des sellettes.
Aucune visibilité devant soi en dessous.
Risque de twist en cas d’incident de vol

Poids et prix, facteurs décisifs du compromis.
Le matériel de parapente s’allège, mais n’est pas forcément une priorité pour tous. Une chose est sûre, plus on monte en gamme, plus c’est cher et lourd. Ainsi, une sellette assise airbag classique coûte un peu plus de 500€ , tandis qu’un cocon de compétition dépasse les 1200€. On trouve également différents prix de sellettes assises, semi-inclinées, et couchées. Une fois votre position choisie, c’est évidemment le budget qui arrêtera votre choix.

Poche parachute intégrée, sellette réversible, que choisir ?
Certaines sellettes sont livrées sans poche parachute intégrée, ce qui oblige le pilote à prévoir un conteneur ventral. Si certaines pratiques excluent le parachute de secours comme speed-riding, le vol rando ultra light, ou le gonflage au sol, le port du secours est reconnu aujourd’hui comme obligatoire par les mœurs. Pensez-y, la manipulation du secours ventral présente une contrainte supplémentaire qui peut être pénible si on n’a pas vraiment besoin du gain de poids généré par la sellette rando. Ces dernières sont souvent réversible pour les modèles les plus raffinés. C’est un système qui se fait de plus en plus pour gagner du poids, du volume, et ainsi manipuler plus aisément son sac qui pèse souvent un bon kilogramme.

REVERSIBLE  Avantages et Inconvénients
Dispense de sac de portage.
Airbag inclus.
Pack plus compact.
Plus fragile au transport.
Airbag uniquement.

PARACHUTE Avantages et Inconvénients
Poche parachute non-intégrée: Gain de poids sur la sellette.
Possibilité de voler et gonfler sans secours.
Enlever et remettre le parachute prends 1 minute
Manipulation supplémentaire pour fixer le secours en position ventrale.
Poche parachute intégrée: Pas de manipulation à effectuer.
Léger surpoids de la sellette dû au conteneur.

Le choix de la taille.

Les constructeurs proposent des tables de choix de la sellette en fonction de votre taille et votre poids.
Je vous invite à les consulter sur leurs sites web.

Il est préférable d’avoir une sellette un peu grande quitte à rogner un peu la planchette au papier de verre ou à la scie sauteuse.

Conclusion: Avantages et inconvénients de chaque catégorie de sellette.

Vous l’aurez sûrement compris, il est impossible qu’une sellette soit parfaite sur tous les points. On ne peut pas avoir la légèreté et le confort absolu, l’aérodynamisme et la facilité.. je continue ?

En réfléchissant un peu, il est possible de faire le bon choix sans essayer une sellette. Néanmoins, pour confirmer un choix, un revendeur pourra vous en faire essayer une en portique, ou vous en envoyer une pour essai dans votre propre portique.

Il peut être pertinent de posséder deux sellettes destinées à des usages différente. Une sellette rando réversible et une sellette cocon, par exemple. Une sellette spéciale, et une sellette de tous les jours, comme un automobiliste peut rouler en moto le week-end, et en voiture la semaine.

Sortir.nc

Sortir

L’AVLNC est désormais référencée sur le site de Sortir.nc (cliquez sur le logo)

© 2017 Blog AVLNC

Theme by Anders NorenUp ↑